https://festivals.laregion.fr/-Actualite-Portrait-de-festival-Millau-Jazz-Festival

Portrait de festival : Millau Jazz Festival

Philippe Fayret, administrateur, répond à nos questions

Pourriez-vous décrire l’événement en cinq mots ?

  • Emotion : cette émotion artistique est l’une de nos préoccupations, qui nous pousse à nous demander ce que l’on peut transmettre à travers le festival.
  • Partage, car nous avons tous besoin de ça, de nous retrouver autour d’événements. C’est pour cela que nous tentons de croiser les publics et les générations.
  • Découverte, à chaque édition.
  • Plaisir, et convivialité.
  • Festif, qui est un adjectif auquel nous sommes attachés.

Quels ont été les faits marquants de cette édition 2014 ?

Nous avons eu de bons échanges, c’est une grande satisfaction ; nous sommes contents d’avoir faits de bons choix artistiques. Le public nous fait confiance pour la programmation d’année en année et c’est primordial.
Ensuite, nous avons eu la chance de ne pas avoir eu de pluie… Et cet été, ce fut un petit exploit ! Le festival a ainsi pu se dérouler essentiellement à l’extérieur. En termes de fréquentation, tout ceci fait que nous sommes dans nos objectifs et donc, globalement, satisfaits. Depuis plusieurs années, on essaie d’ouvrir le festival pour toucher aussi un public plus jeune, plus porté sur les musiques amplifiées, et le croisement des publics fonctionne.

Comment va se poursuivre votre agenda ?

Nous allons commencer à travailler sur l’édition 2015 du festival à partir du mois d’octobre. En attendant, nous avons des choses programmées tout au long de la saison, avec notamment la venue Leila Martial, issue de l’école de Marciac. Il y aura également trois concerts en co-accueil avec le Théâtre de la Maison du Peuple : le 6 février avec Fred Chapellier (blues), le 28 février avec Hadouk Quartet, le groupe de Didier Malherbe, puis le 14 mars avec Ablaye Cissoko et Volker Goetze pour un duo trompette/ Kora. Citons également Nina And…, des artistes aveyronnais qui viendront pour des ateliers scolaires au mois de novembre et une résidence, puis encore d’autres choses en avril-mai. Au total, nous avons une petite dizaine d’événements sur la saison : nous faisons aussi un travail d’action culturelle.

En savoir plus

Recherche

Période